Covid-19 : plusieurs Français vaccinés : les tests PCR se font dans toute l’Europe

Il y a quelques jours encore, l’Etat Français faisait part de sa volonté à lutter farouchement contre la Covid-19. C’est une décision qui pourrait éviter aux gouvernants de plonger l’Etat dans un éventuel confinement qui risque d’être vraiment chaotique pour ses prévisions.

15 millions de personnes avant juin 2021 : une réalité ou une promesse vide de sens ?

Samedi dernier, la ministre déléguée à l'Industrie Agnès Pannier-Runacher se disait "raisonnablement confiante" sur le fait que le pays atteigne et au besoin dépasse ses prévisions d’ici fin juin au plus tard. Dans une joie et un caractère qui témoigne de la positivité, elle ajoute le fait que  "Nous avons de nouveaux vaccins qui arrivent, nous avons Pfizer qui augmente ses capacités de production".

À en croire ses propos, les vaccins obtenus et le complément des doses à venir devront permettre de prévenir le mal chez plus de 15.000.0000 d’habitants. Une auto immunité conférée à l'organisme qui se propagera d’un individu à un autre par la respiration, le toucher ou semble-t-il tout autre moyens. Malgré cet élan et cet empressement, il urge de reconnaître que le vaccin sera réellement efficace si la première dose est séparée de la première de 6 semaines. Ceci permettra << d’accélérer l'administration de la première dose aux personnes les plus vulnérables >>.

Des contrôles réguliers sur toute l’étendue du territoire

Il est impératif de maintenir en alerte le niveau de sécurité et d’opter pour un contrôle régulier. Aussi, mis à part la veille sur le respect des gestes barrières, les autorités feront mieux d’exiger aux usagés le test PCR fait 3 jours à l'avance.

Si ce test se révèle positif, il est clair que vous n'aurez pas accès à entrer ou à circuler sur le territoire. Les différents contrôles doivent avoir lieu dans les posts et aéroports.