Créer une Société Civile Immobilière : pourquoi ?

Investir dans l'immobilier, qui constitue un investissement très intéressant, est une solution possible pour ceux qui désirent gagner de l'argent supplémentaire. L'un des moyens d'investissement consiste à créer une Société Civile Immobilière, qui connaît actuellement un grand succès. Si vous comptez investir dans l’immobilier et vous hésiter encore à opter pour une SCI, voici des raisons susceptibles de vous aider dans votre prise de décision. 

Pourquoi opter pour une SCI ? 

Le statut de SCI peut se révéler être le moyen idéal pour que des personnes multiples investissent dans des biens qu'une seule personne ne pourrait pas assumer. 

Investir dans une société civile immobilière (SCI) offre la possibilité d'une centralisation simplifiée des capitaux et des ressources financières pour accroître la capacité financière des partenaires et favoriser l'accès aux moyens de financement externes en particulier les prêts bancaires. 

Sur https://www.hplay.fr, vous en saurez plus. Il est ainsi plus facile d'acheter ou de louer un ensemble bien immobilier. Lorsque vous avez des ambitions sur le plan immobilier, cette formule peut représenter un formidable moyen de les financer ensemble. 

De fait, la mise en commun des capitaux constitue l'avantage de ce type de société, surtout si vous désirez fonder une société familiale. En l'occurrence, l'un des principaux atouts de la SCI familiale est sa facilité d'emprunt, grâce à la responsabilité illimitée et solidaire des associés.

La SCI protège le patrimoine personnel des associés 

La mise en place d'une structure juridique dotée d'une personne morale et d'un patrimoine propres offre l'avantage de limiter la responsabilité des partenaires de la SCI. Si les difficultés surviennent, les créanciers ne peuvent agir contre les associés qu'après avoir agi contre la société. 

Les créanciers ne peuvent agir contre les associés que si l'action contre la société n'aboutit pas. Dans ce cas, les associés seront responsables de manière illimitée des dettes de la société, et ce, proportionnellement à leur part dans le capital. 

Enfin, elle a l'avantage de conserver la discrétion des investissements immobiliers. En fait, investir à travers une telle structure rend plus difficile pour un créancier d'obtenir des informations sur la portée des actifs d'un partenaire.