L'économie portugaise ébranlée : impact du coronavirus

Tout comme la France et les autres pays  de l’UE, le Portugal devra faire face à un éventuel confinement. La récession de 2020 n’a vraiment pas été favorable pour ce pays qui voit son économie en situation alarmante. La question la plus urgente est de savoir comment est-ce possible de sortir d’une économie ébranlée comme celle du Portugal ?

Le tourisme, poumon de l’économie portugaise en danger

Il n’est pas anodin de le rappeler. La richesse portugaise vient du secteur du tourisme. Une activité très développée et qui fait face à une forte récession économique depuis près d’une année. Bruno Gomez en paie les frais. Bien qu’il soit positif et développe l’esprit d’un homme optimiste, assurant à ses proches que le train n’a pas encore viré : « Vraiment, oui : je vais tourner la page. », il faut souligner qu’il a vendu la Jeep qui lui a permis de faire ses pas dans le tourisme au Portugal.

Criblé de dettes encore en 2010, année où il démarre son entreprise au volant de sa mascotte. « Dans la foulée, le tourisme a explosé : nous avons recruté des guides, ouvert une antenne à Porto, ce furent de belles années », narre-t-il.

Une baisse des produits et services

Les conséquences sur l’économie portugaise ne sont plus à démontrer. En dehors du fait que l’effet de la pandémie est avant tout fonction de sa durée, des décisions prises ensuite et enfin de sa gravité, il importe que le pays s’arme pour vaincre les attaques futures de cette pandémie.

D’une façon plus générale, il est à noter que les effets de cette crise provoquée par la pandémie du Covid-19, bouleverse violemment le marché de l’emploi. C’est un effet immédiat qui se ressent sur l’économie de ce pays. En fait, elle peu si l’on ne trouve pas de solutions idoines modifier le cours de l’offre et de la demande. Bien évidemment tout ce qui est matière première ne lui échappera pas.