Post-pod#4 (Entrechats)

Contraception d’urgence

Un document de Santé Sexuelle Suisse qui précise les différentes modalités disponibles en Suisse.

Wonder Woman

Générique: « all the world is waiting for you.. and the power you posses »… tout un programme!!

Un extrait pour se rendre compte de la dimension silencieuse et précieuse du personnage, filmée dans un mal gaze typique!

Origine du monde, Liv Strömquist

« Une certaine partie du corps de la femme, celle que Gustave Courbet a évoqué dans son tableau L’origine du monde, a suscité et continue de susciter l’intérêt un peu trop “vif “ de certains représentants de la gent masculine. C’est ainsi que le Dr. Kellogs, l’inventeur des corn-flakes, a pu affirmer que la masturbation provoque le cancer de l’utérus et le Dr. Baker Brown a pu préconiser l’éradication de l’onanisme féminin par l’ablation du clitoris (la dernière a été pratiquée en 1948 !). Si le corps médical n’y va pas avec le dos de la cuillère, les philosophes ne sont pas en reste. Jean-Paul Sartre peut ainsi écrire “… le sexe féminin… est un appel d’être, comme d’ailleurs tous les trous”… Sous la plume acérée de Liv Strömquist, défile toute une galerie de personnages (pères de l’église et de la psychanalyse, pédagogues, sexologues) dont les théories et les diagnostics ont eu des conséquences dévastatrices sur la sexualité de la femme. Après avoir disséqué, dans Les sentiments du prince Charles, le mariage en tant que construction historique et sociale, Liv Strömquist lève le voile sur des siècles de répression sexuelle et fait voler en éclats toutes les idées fausses autour du sexe féminin, sans oublier d’égratigner – au passage – l’obsession de notre culture pour la sexualité binaire. Dans ce nouvel essai en bande dessinée, Liv Strömquist nous surprend encore une fois par la justesse et la clarté de son analyse, ses allées et retours effrénés entre passé et présent, ses parallèles inattendus et, surtout, son omniprésent humour au vitriol. » Editions Rackham

Sonde pionner

Schéma envoyé en 1972 et 1973

4-sonde72

Site qui recense le matériel envoyé dans la sonde de 1977 dont ces photos:

À noter la représentation des appareils sexuels féminin et masculin de la fameuse coupe anatomique de profil qui ne permet pas de montrer ni la vulve ni les parties internes du clitoris, situant la sexualité des femmes dans un unique sens reproducteur.

Quant à la photo du nouveau-né pour illustrer « la » naissance et qui donne l’impression que le monsieur qui se cache derrière son foulard vient d’arracher ce qui se trouvait dans le ventre de la femme du schéma précédent, vous voyez que les mœurs peuvent évoluer -qui penserait à tenir encore de cette manière un corps à peine venu au monde!

Enfin, d’après cet ensemble visuel, c’est clair; les femmes sont faites pour materner, les hommes pour éduquer.

Élections américaines

Blog de Liz Plank du journal américain VOX et sa fausse pub pour le parfum « Nasty woman »

Article sur le type de masculinité mobilisée par Trump (20 oct.2016)

Article du New-York Times proposant d’inverser les postures de Clinton et Trump…révélateur!(15 oct.2016)

Autre article  du NYT: « Donald Trump’s Conduct Was Excused Again and Again. But not This Time. »(8 oct.2016)

Une analyse de la construction stratégique d’une identité sexuelle en tant que Président, par les excellentes Catherine Achin et Elsa Dorlin, « Nicolas Sarkosy ou la masculinité mascarade du Président ». Et leur article, à propos de l’étape de la campagne présidentielle Ségolène Royal vs Nicolas Sarkosy, « J’ai changé, toi non plus, la fabrique d’un⋅e présidentiable : Sarkosy/Royal au prisme du genre »

Concernant une victoire de Trump, le clip des Pussy Riot nous permet d’imaginer ce pire-là...